lundi, février 6, 2023
AccueilMondeAfriqueEditorial Décembre 2020: Abiy Ahmed, de Nobel à chef de guerre ?

Editorial Décembre 2020: Abiy Ahmed, de Nobel à chef de guerre ?

La politique a ceci de particulier : en un rien de temps, vous pouvez passer du clair à l’obscur. Celui qui est loué pour ses qualités, un temps, est voué aux gémonies le temps d’après. Qu’il est loin, le temps où le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed était dans le premier cas ! Aujourd’hui, force est de constater que la conjoncture est mauvaise pour lui.

Souvenez-vous du vent d’espoir qui soufflait sur l’Éthiopie il y a encore un an. Après trois décennies de conflit avec l’Érythrée, le jeune Premier ministre Abiy Ahmed, à peine arrivé au pouvoir, venait de signer un accord de paix historique avec son voisin érythréen, et dévoilait un ambitieux calendrier de réformes politiques pour son pays.

Aujourd’hui, Abiy Ahmed ressemble davantage à un chef de guerre qu’à un diplomate. Il a beau se défendre, en disant que l’offensive qu’il vient de déclencher dans le Tigré sera terminée sous peu, qu’il s’agit d’une simple opération de maintien de l’ordre, que l’Éthiopie ne sombrera pas dans le chaos : rien de tout cela n’est certain. Au fil des jours, le pays s’enfonce dans l’incertitude. Les combats auraient déjà fait des centaines de morts. Et le conflit menace de basculer dans la guerre civile, comme si l’Éthiopie était rattrapée par ses vieux démons. Sans oublier ses répercussions vers les états voisins, dont le Soudan qui a déjà accueilli 14.000 réfugiés. D’ailleurs la situation de la Corne de l’Afrique, fragile au demeurant, pourrait rapidement redevenir la poudrière qu’elle fut il y a quelques années.

En réalité, ce conflit mijote depuis des mois. Un conflit inter-ethnique, comme souvent dans l’histoire éthiopienne. L’équilibre est fragile dans ce pays de 110 millions d’habitants, l’un des plus peuplés du continent africain, véritable mosaïque d’ethnies. Pour comprendre ce qui se joue, il faut savoir qu’Abiy Ahmed est issue de l’ethnie majoritaire Oromo, qui a très longtemps été tenue à l’écart du pouvoir. Et depuis son arrivée au pouvoir, il y a comme une volonté de rattrapage, en ce qui concerne les postes régaliens, qui ne dit pas son nom. Chose qui passe mal dans les autres communautés.

Oui, l’état de grâce d’Ahmed est bien terminé. Les applaudissements de la communauté internationale, la visite officielle d’Emmanuel Macron à Addis Abeba au printemps 2019, et, à l’automne dernier, ce prix Nobel de la Paix en forme de consécration précoce, tout semblait lui sourire. C’était il y a un an, mais cela semble une éternité. Depuis, le temps semble s’être arrêté à mesure que les nuages de guerre s’amoncèlent dans le ciel éthiopien.

Voilà plusieurs semaines que le Tigré, région située au Nord-Ouest de l’Ethiopie, est en proie à de violents affrontements, provoquant des centaines de morts et le départ en exil de nombreux civils vers le Soudan voisin. Début novembre, le prix Nobel de la paix en 2019 a lancé une offensive de l’armée contre le Tigré, cet accusé donc de « sécessionnisme ». On sait que l’unité de ce pays, marqué par de fortes tensions ethniques et régionales, est fragile. Mais l’emploi de la force armée et la situation humanitaire inquiètent à juste titre l’ONU.

Lors de son discours en tant que récipiendaire du prix Nobel de la paix en 2019, Abiy Ahmed qualifiait la guerre « d’incarnation de l’enfer ». Depuis quelques semaines maintenant, le Premier ministre éthiopien est pourtant à la tête d’un conflit armé dans son pays. Le pouvoir central d’Addis-Abeba guerroie contre les forces du Front de Libération du Tigré (TPLF). Et comme toujours, les civils en seront les victimes collatérales. Il faut juste espérer que l’ONU, au-delà des discours de bonnes intentions, réagisse avant qu’on ne s’enlise. Quant au jury d’Oslo, organisateur du Nobel, il doit être dans ses petits souliers au vu de la situation. Mais peut-on véritablement lui en vouloir ? Cela partait d’un bon sentiment. Hélas !

Malick Daho, paru dans le Diasporas-News n°120 Décembre 2020

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments