samedi, juillet 20, 2024
AccueilPolitiqueL’état de santé de Brice Laccruche retarde son procès

L’état de santé de Brice Laccruche retarde son procès

L’ancien directeur de cabinet d’Ali Bongo était attendu devant la Cour criminelle spéciale le 12 juin 2024. Malheureusement, la veille, celui qui souffre d’un cancer, a été hospitalisé au CHU d’Angondjè…

Après trois heures de débats le 12 juin à Libreville, le procès de l’ancien directeur de cabinet d’Ali Bongo Ondimba a été stoppé et reporté au 18 juin. La raison ? Dans la nuit du 11 au 12 juin 2024, Brice Laccruche Alihanga, qui souffre d’un cancer, a été hospitalisé d’urgence au CHU d’Angondjè. Un juge a même été désigné pour aller s’assurer que Brice Laccruche Alihanga devait être jugé au tribunal ou sur son lit d’hôpital.

Que lui reproche-t-on ? Brice Laccruche est accusé de détournement de fonds publics et blanchiment d’argent pour avoir puisé, selon l’accusation, plusieurs milliards de francs CFA d’un compte de l’Etat ouvert à BGFIBANK. Ses avocats clament son innocence. Dans ses réquisitions, le ministère public exige que l’article 314 du Code pénal soit appliqué. Celui-ci indique que le prévenu absent doit être jugé, même sur un lit d’hôpital. C’est après des discussions que la Cour s’est retirée… Me Charles-Henri Gay résume la décision qui a été rendue. « La Cour a commis un magistrat pour se rendre à l’hôpital afin de vérifier l’état de santé de Brice Laccruche Alihanga, voir s’il est malade, s’il se trouve à l’hôpital et éventuellement appliquer les dispositions du Code de procédure pénal.

Marie-Inès Bibang

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments