lundi, février 6, 2023
AccueilÉconomieBanque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest        

Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest        

Jean-Claude Kassi Brou pour un envol de l’institut d’émission

Jean-Claude Kassi Brou, gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest, a été officiellement installé dans ses fonctions, au siège de l’institution à Dakar, vendredi 25 novembre 2022, à l’issue d’une cérémonie empreinte d’émotions.

Jean-Claude Kassi Brou mesure pleinement les défis auxquels est confrontée la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) dont il préside les destinées depuis le 4 juin 2022.

« Je voudrais réitérer mon engagement à investir toutes mes ressources intellectuelles, morales et physiques afin que notre union monétaire et notre banque centrale demeurent un centre complet de l’intégration des économies de l’union. L’héritage est noué. Sa sauvegarde et sa consolidation constituent un défi de taille et je mesure le poids de la responsabilité en ces temps particulièrement difficiles au plan international et régional ». À l’occasion de la cérémonie de son installation au siège de la banque à Dakar, l’ancien président de la Commission de la Cedeao ne perd pas de vue les attentes des huit Etats membres de l’Union monétaire ouest-africaine (Umoa) et de leurs populations. Outre la lutte contre l’inflation, il relève entre autres, la question de la stabilité macroéconomique, gage de confiance pour les épargnants et investisseurs nationaux et internationaux ; le financement des économies pour soutenir une croissance saine et durable; le renforcement de la solidité du système bancaire ; la poursuite du mécanisme de renforcement du secteur de la microfinance en termes d’accès des populations à faible revenu aux services financiers ; l’approfondissement du marché financier régional et l’accroissement de l’inclusion financière et la numérisation. Sans occulter d’autres priorités telles que la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, le renforcement des capacités des différents acteurs des secteurs financier et bancaire ainsi que les administrations économiques et financières de l’Union économique et monétaire ouest-africaine.

Des défis qu’il ne saurait, à ses dires, relever sans le soutien et l’apport inestimable des membres de l’union et d’autres partenaires non moins importants. « L’appui des gouvernements et le soutien des acteurs du secteur financier et privé seront essentiels. Les défis à relever par les Etats membres de l’union en vue de la transformation structurelle de nos économies nécessitent d’importants financements que ne peuvent assurer les seules ressources de l’union. J’entends donc poursuivre et renforcer notre coopération avec tous nos partenaires en Afrique, en Europe, en Asie et en Amérique pour contribuer au succès des efforts de développement des Etats membres de notre union », confie-t-il.

L’homme de la situation

Un soutien que lui ont réitéré sans ménagement Oulimata Sarr, ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération du Sénégal, au nom du président de la République Macky Sall ainsi que par Sani Yaya, président du Conseil des ministres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine, par ailleurs ministre de l’Economie et des Finances de la République togolaise.

« Nous sommes convaincus que vous continuerez à porter haut le flambeau et à hisser davantage l’institution d’émission au sommet de l’excellence. Je voudrais réitérer au nom du président de la République Macky Sall et à mon nom propre, nos chaleureuses félicitations et sincères encouragements dans cette exaltante mission qui unisse notre union. Je puis vous assurer que vous pouvez compter sur notre totale disponibilité à vous soutenir dans vos nouvelles charges afin de consolider nos acquis dans le processus d’intégration, renforcer la solidarité et la solidité de notre monnaie commune et de notre système financier pour mieux accompagner les économies de l’union », a souligné la première, Oulimata Sarr, fort convaincue que Jean-Claude Kassi Brou dispose de capacités intellectuelles et managériales pour relever les nombreux challenges à la tête de l’institut d’émission monétaire.

En tant que gouverneur de la Bceao Jean-Claude Kassi Brou veillera au respect et à l’application des dispositions des traités, accords et conventions internationales, des statuts de la Bceao, du protocole relatif à ses privilèges et immunités ainsi que des dispositions législatives et réglementaires relatives à la banque centrale.

Pour le président du Conseil des ministres de l’Uemoa, la nomination de Jean-Claude Kassi Brou à la fonction de gouverneur de la Bceao témoigne d’une carrière exemplaire et ses références académiques et riches expériences professionnelles constituent des atouts indéniables pour des performances au niveau de la banque.

Ce parcours confirme, selon lui, que « Jean-Claude Kassi Brou est l’homme du moment car dans ses hautes fonctions, il a inspiré et manié tous les leviers de l’intégration qu’ils soient politiques, sécuritaires, économiques, financiers et sociaux ». Il lui revient, estime-t-il, de poursuivre et de consolider l’œuvre entamée depuis 60 ans.

L’exercice de cette lourde responsabilité requiert, selon Sani Yaya, non seulement le concours loyal de ses collaborateurs mais également la coopération de l’ensemble de la communauté bancaire et financière des Etats membres et au-delà, des partenaires techniques et financiers. Il est également de sa responsabilité de préserver la valeur de la monnaie commune, gage de la stabilité du pouvoir d’achat des populations de l’union.

Lamine THIAM 

Envoyé spécial

Paru dans Diasporas-News

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments