lundi, novembre 28, 2022
AccueilMondeAfriqueBurkina Faso : Un gouvernement de 23 membres pour diriger la transition

Burkina Faso : Un gouvernement de 23 membres pour diriger la transition

Devenu officiellement président du Burkina Faso, après son putsch de fin septembre 2022, contre le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, le capitaine Ibrahim Traoré ne perd plus de temps. Il a nommé un Premier ministre sankariste, Apollinaire Kyélem et validé le gouvernement de 23 membres (dont 3 militaires) de celui-ci.

Le nouvel exécutif du Burkina Faso est connu ! Alors que le pays des hommes intègres est touché, depuis sept ans, par des violences djihadistes, la sécurisation du territoire national constitue l’objectif prioritaire du nouveau gouvernement de 23 membres nommé le 25 octobre 222. « C’est un gouvernement de combat qui a été formé. Ce n’est pas un gouvernement de dîner de gala », a déclaré Apollinaire Kyélem de Tembela, à l’issue du premier Conseil de ministres présidé par le capitaine Ibrahim Traoré, arrivé au pouvoir le 30 septembre 2022.

Avocat âgé de 64 ans et jusque-là responsable du centre de recherches internationales et stratégiques, un groupe de réflexion, le nouveau Premier ministre burkinabé conduira une équipe déterminée à atteindre ses objectifs.

Ainsi, le colonel-major Kassoum Coulibaly a été nommé ministre de la Défense et des anciens combattants, un poste clé dans ce pays miné par des violences djihadistes meurtrières. Deux autres militaires ont intégré ce gouvernement : le colonel Boukaré Zoungrana (Administration territoriale) et le colonel Augustin Kaboré (Environnement), selon un décret lu à la télévision.

Cinq ministres qui étaient déjà au gouvernement sous le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba ont été reconduits dans ce nouveau cabinet qui compte cinq femmes. Il s’agit de Bassolma Bazié (Fonction publique), Olivia Rouamba (Affaires étrangères) et son ministre délégué Karamoko Jean-Marie Traoré, Robert Lucien Kargougou (Santé) et Aminata Zerbo (Transition digitale).

Pour rappel, le 14 octobre 2022 déjà, une charte avait été adoptée prévoyant la mise en place d’un gouvernement n’excédant pas 25 membres et d’une assemblée législative de 71 membres. Cette charte indique aussi que le mandat du président de transition doit prendre fin avec la tenue d’une élection présidentielle prévue en juillet 2024.

Lamine Thiam

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments