vendredi, décembre 9, 2022
AccueilAutresDiasporasReligion : Abbé Adrien Koukpoliyi : « En France, les jeunes ne vont pas...

Religion : Abbé Adrien Koukpoliyi : « En France, les jeunes ne vont pas à l’église… »

Meslay-du-Maine (Mayenne)   

Le père Adrien Koukpoliyi est en France, depuis cet été, afin d’aider le père Franck Viel à la paroisse Saint-Pierre-du-Maine et avoue déjà que la jeunesse ne va pas à l’église…

Fraîchement arrivé du diocèse de Porto-Novo pour épauler le père Franck Viel à la paroisse Saint-Pierre-du-Maine, le père Adrien Koukpoliyi a déjà fait un constat implacable : « En France, ce sont souvent les personnes âgées, y compris dans le secteur du pays de Meslay-Grez. La jeunesse n’y est pas, ce que je comprends car ils doivent travailler mais après le travail on doit célébrer et adorer notre créateur ».

Certain de séjourner à Meslay-du-Maine durant les trois prochaines années, le père Adrien, qui a déjà voyagé dans plusieurs pays, aura tout le temps, on l’espère, d’attirer des brebis égarées vers l’église. Mais avant, le père Adrien Koukpoliyi se satisfait de l’accueil chaleureux qui lui a été réservé en France. « J’ai été bien accueilli, que ce soit par le curé de la paroisse Saint-Pierre-du-Maine, le père Franck Viel ou par l’évêque de Laval, monseigneur Thierry Scherrer.

Originaire de la commune de Pobé, à 65 kilomètres de Porto-Novo et ordonné prêtre depuis 1998, il connaît ses missions et nous en parle : « Mes missions ici ? Coopérer à côté d’un curé et faire ce qu’il me demande de faire. C’est à lui de définir ce qu’il devra me confier car je ne connais pas encore la culture ici ».

M.I.B.

Paru dans Diasporas-News N° 139 d’Octobre 2022

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments