dimanche, octobre 17, 2021
AccueilNon classéAlgérie: un préfet algérien kidnappé dans le sud-est libéré en Libye

Algérie: un préfet algérien kidnappé dans le sud-est libéré en Libye

Algérie: un préfet algérien kidnappé dans le sud-est libéré en Libye
Le préfet du département d’Illizi, dans le sud-est de l’Algérie, a été libéré mardi en Libye près de 24 heures après son enlèvement par des jeunes qui l’avaient emmené dans ce pays voisin, a annoncé l’agence de presse APS. “Les autorités libyennes ont libéré mardi en territoire libyen le wali (préfet) d’Illizi, qui sera remis de façon imminente aux autorités algériennes”, indique APS, qui cite une source “source proche du ministère de l’Intérieur”, mais ne donne pas d’autre précision sur les circonstances de cette libération.
Mohamed Laid Khelfi, qui a pu joindre sa famille par téléphone, devait être remis aux autorités algériennes au poste frontalier de Debdeb (sud-est de l’Algérie), a poursuivi l’APS.
Il avait enlevé lundi dans la région de Timeroualine (80 km de Debdeb) par “trois jeunes algériens armés et identifiés”, avait annoncé le ministère de l’Intérieur et des Collectivités, sans donner d’autre indication sur l’identité ou les motivations des ravisseurs.
Le ministère était resté extrêmement prudent, indiquant que l’enlèvement du préfet lundi à 16H00 (15H00 GMT) s’était produit au retour d’un déplacement à Debdeb où il était en mission d’inspection et de travail.
Selon des détails fournis à l’AFP par le sénateur d’Illizi, Ibrahim Houma, “M. Khelfi était parti calmer une manifestation de jeunes dans la ville de Debdeb”, frontalière avec la Libye.
Un responsable de la région, qui a requis l’anonymat, a confirmé cette manifestation motivée, selon lui, par “la condamnation d’habitants de la région, dont des membres de la famille d’Abou Zeid, lors d’un récent procès”.
Abdelhamid Abou Zeid, l’un des chefs les plus radicaux d’Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb islamique), a été condamné par contumace à la perpétuité le 2 janvier à Alger pour “constitution d’un groupe terroriste international” impliqué dans le rapt d’une trentaine d’Occidentaux en 2003. Cinq membres de sa famille ont également été condamnés à 10 ans de prison chacun pour constitution de groupe armé international.
RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments