mercredi, janvier 26, 2022
AccueilNon classéInterview de Bertrand Teyou écrivain camerounais

Interview de Bertrand Teyou écrivain camerounais

Interview de Bertrand Teyou écrivain camerounais
 
Question: Pourquoi avez vous décidé de faire le sitting devant l’agence de presstalis à paris ?
 
BERTRAND TEYOU: c’est pour protester contre la saisie abusive de mes livres par la filiale de presstalis au Cameroun , le directeur  du groupe au Cameroun m’a dit que je l’embêtais pour rien qu’en fait il ne faisais qu’obéir à des ordres de ces patrons de Paris, j’ai donc du m’adresser à ces patrons de France et c’est pour ça que je suis là
 
 
Question: Depuis combien de jours êtes vous là?
 
BERTRAND TEYOU : je suis là depuis 4 jours mais malheureusement je fais toujours face à un mur, à la froideur des dirigeants de l’entreprise, ils se refusent à toute communication, j’ai essayé de voir dans quelle mesure on pouvait entreprendre un dialogue, mais malheureusement rien ne se fait malgré  ma situation de détresse
 
Question: vous voulez dire que rien n’a changé, au niveau sécuritaire, est ce que vous ne sentez pas que les choses ont bougé même seulement de façade?
 
BERTRAND TEYOU:  En fait ce qu’ils ont fait c’est que dès le début de mon séjour ils ont renforcé le dispositif sécuritaire , ils ont barricadé l’entrée principale et se contentent désormais d’une porte secondaire, même les employés passent par cette petite issue , les ascenseurs de service ont également été barricadé .Ils ont engagé des huissiers de justice qui viennent très souvent voir ce que je fais , comme j’ai écris sur des pancartes , ils me signifient que là je salis l’image de l’entreprise etc… Sans compter les arrestations, j’ai été arrêté par les policiers du vingtième arrondissement, ils m’ont incarcéré pendant un jour et n’ont même pas pu me présenté à un juge. Ils m’ont libéré le lendemain sans me dire pourquoi  et moi je suis revenu devant le siège de presstalis continuer mon sitting

Interview de Bertrand Teyou écrivain camerounais
Question: Pensez vous qu’il ya une quelconque implication du gouvernement camerounais dans cette machination ?
 
BERTRAND TEYOU : Sur un plan strictement objectif je ne peux pas dire qu’il  ya une implication du gouvernement camerounais , je m’en tiens tout simplement au contrat qui me lie avec presstalis .Ce contrat stipule que c’est presstalis qui distribue mes livres et là les livres que j’ai confié à cette société ont disparu .La moindre des choses c’est que presstalis me dise que les livres ont été détruits sur la base d’une décision de justice  seulement dans le cas d’espèce il n’ya pas de décision de justice qui a ordonné la destruction des livres , l’action de presstalis est donc injustifié et à partir de ce moment là j’ai parfaitement le droit de revendiquer la restitution de mes livres et d’exiger réparation de tous les préjudices que j’ai subis , un préjudice commercial et au delà et moi je pense que leur action est un soutien à la dictature du Cameroun. C’est clair ils sont de connivence avec le régime de monsieur Paul Biya.
 
Question: Pensez-vous pouvoir tenir longtemps le bras de fer que vous avez engagé avec presstalis?
 
BERTRAND TEYOU: Mon premier objectif c’est que l’histoire soit portée à la connaissance de l’opinion, la modeste liberté pour nous qui sommes engagé dans le combat pour la liberté c’est l’opinion publique. Le véritable problème maintenant c’est que je ne peux plus vendre mes ouvrages malgré la forte demande parce que c’est presstalis qui a pratiquement le monopole de la distribution des livres en Afrique francophone, vous comprenez donc si presstalis ne vous aime pas vous êtes mort , économiquement je vais devoir subir des préjudices terribles. Il n’est pas normal que presstalis dans mon pays, le Cameroun détienne le monopole du marché de la distribution des livres et décide de nous exclure de ce marché, c’est inacceptable et c’est la raison pour laquelle je compte mener ce combat jusqu’au bout et s’il le faut j’utiliserai tous les moyens de droit . 
 
 
Propos recueillis par Mireille Ngosso  
 
 
 

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments