lundi, décembre 6, 2021
AccueilNon classéSoudan: rencontre Omar el-Béchir et Salva Kiir vendredi à Addis Abeb

Soudan: rencontre Omar el-Béchir et Salva Kiir vendredi à Addis Abeb

Soudan: rencontre Omar el-Béchir et Salva Kiir vendredi à Addis Abeb
Les président soudanais, Omar el-Béchir, et sud-soudanais, Salva Kiir, devraient se rencontrer vendredi dans la capitale éthiopienne Addis Abeba, deux jours avant un sommet de l’Union africaine (UA), a-t-on appris mercredi auprès de l’organisation panafricaine.
“Ils sont attendus” à une réunion du Conseil de sécurité de l’UA vendredi “et devraient aussi se rencontrer bilatéralement ou avec” le panel de médiation de l’UA, a indiqué à l’AFP le commissaire à la Paix et la Sécurité de l’UA, Ramtane Lamamra.
Les deux présidents se sont déjà rencontrés début janvier à Addis Abeba. Ils s’étaient alors engagés à fixer un calendrier pour relancer l’application d’accords essentiels entre leurs deux pays, au point mort depuis leur signature en septembre.
Ces accord prévoyaient notamment une reprise de la production de pétrole sud-soudanaise, à l’arrêt depuis un an en raison d’un différend sur les droits de passage dont doit s’acquiter le Sud pour exporter son brut via les oléoducs du Nord. La fermeture des vannes pétrolières a étranglé les économies des deux pays.
Le contentieux pétrolier n’est cependant qu’un des sujets qui empoisonnent les relations des deux pays depuis la partition du Soudan et l’accès à l’indépendance du Sud en juillet 2011.
Juba et Khartoum doivent aussi régler le statut des ressortissants de chaque Etat restés sur le territoire de l’autre, définir le tracé de leur frontière commune et s’entendre sur l’avenir de la zone frontalière et disputée d’Abyei.
Les délégations des deux pays se sont déjà rencontrées la semaine dernière, sans vraiment faire avancer les négociations. M. Lamamra s’est cependant dit “optimistes” dans les chances d’avancées vendredi.
Le Soudan du Sud a acquis son indépendance du Nord après des décennies de guerre civile. Le conflit avait pris fin en 2005 avec la signature d’un accord de paix qui avait ouvert la voie à la partition du Soudan. Mais les différends persistants entre les deux pays menacent aujourd’hui encore une fragile paix. 

AFP

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments