vendredi, septembre 24, 2021
AccueilNon classéUn Nigerian poignardé à mort et retrouvé les oreilles coupées à Moscou

Un Nigerian poignardé à mort et retrouvé les oreilles coupées à Moscou

Un Nigerian poignardé à mort et retrouvé les oreilles coupées à Moscou
Le cadavre lardé de coups de couteau d’un jeune Nigerian, dont les oreilles ont en outre été coupées, a été retrouvé dans le sud de Moscou, ont annoncé mardi les enquêteurs. Le corps d’Akintola Olufemi, 28 ans, portant “de nombreuses blessures infligées à coups de couteau, et avec les oreilles coupées”, a été découvert près d’une voie ferrée, selon un communiqué publié sur le site internet du Comité d’enquête.
Le jeune homme a été poignardé à au moins huit reprises, a précisé Viktoria Tsyplenkova, porte-parole du comité d’enquête, citée par l’agence de presse Interfax.
D’après le quotidien Moskovski Komsomolets, le Nigerian faisait ses études à Arkhangelsk, dans le nord-ouest de la Russie, et le meurtre ne semble pas être lié à un vol, ses papiers et sa mallette ayant été laissés sur les lieux du crime.
Les agressions à caractère raciste, souvent perpétrées par des bandes de skinheads, se sont multipliées ces dernières années en Russie.
Elles visent généralement des Caucasiens et des immigrés des ex-républiques soviétiques d’Asie centrale, mais aussi des personnes originaires d’Afrique ou d’Asie.
Le nombre des crimes et délits à caractère raciste a augmenté de près de 20% en 2010 en Russie par rapport à 2009, selon le procureur général, qui a reconnu en avril dernier que les autorités ne parvenaient pas à en enrayer la tendance.

AFP

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments