mercredi, août 4, 2021
AccueilNon classéPrésidentielle au Liberia: un 2e tour entre Sirleaf et Tubman confirmé

Présidentielle au Liberia: un 2e tour entre Sirleaf et Tubman confirmé

Présidentielle au Liberia: un 2e tour entre Sirleaf et Tubman confirmé
La commission électorale du Liberia a publié les résultats définitifs du 1er tour de la présidentielle du 11 octobre, qui confirment la tenue le 8 novembre d’un 2ème tour entre la présidente sortante Ellen Johnson Sirleaf et son principal rival Winston Tubman. “Aucun des 16 candidats n’a obtenu la majorité absolue de 50% plus une voix. Winston Tubman du Congrès pour le changement démocratique (CDC) et Ellen Jonhson Sirleaf du Parti de l’unité (UP, au pouvoir) disputeront le second tour”, a déclaré mardi soir le président de la Commission électorale nationale (NEC), James Fromayan.
Mme Sirleaf, qui avait obtenu le Nobel de la paix 2011 quatre jours avant le scrutin, arrive en tête avec 43,9% des voix, suivie de M. Tubman (32,7%) et de l’ex-chef de guerre Prince Johnson (11,6%) qui a déjà annoncé son soutien au second tour à Mme Sirleaf.
M. Tubman a menacé de ne pas y participer si le président de la NEC n’était pas remplacé, arguant de fraudes et irrégularités au 1er tour.
James Fromayan a précisé que ces plaintes étaient en train d’être examinées, mais qu’elles ne changeraient pas les résultats. Il a invité M. Tubman a présenter ses preuves de fraudes dès mercredi.
Le 1er tour de la présidentielle s’est tenu en même temps que des législatives et sénatoriales partielles.
L’UP de Mme Sirleaf remporte 24 des 73 sièges à l’Assemblée nationale, contre 11 pour le CDC, 6 pour l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (NUDP) de Prince Johnson et 3 pour ke Parti national patriotique (NPP) de l’ex-chef de guerre Charles Taylor, qui attend à La Haye son jugement pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis en Sierra Leone voisine. Les 29 autres sièges reviennent à de petites formations.
L’UP remporte 4 des 15 sièges de sénateurs qui étaient à pourvoir (sur 30 au total), autant pour le NPP et 2 pour le CDC. Le reste se partage entre plusieurs petits partis.
Le Liberia se remet de 14 ans de guerres civiles (1989-2003) qui ont fait environ 250.000 morts et ruiné son économie.

AFP

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments