lundi, novembre 29, 2021
AccueilNon classéPlusieurs centaines de pro-Gbagbo manifestent devant la prison de la CPI

Plusieurs centaines de pro-Gbagbo manifestent devant la prison de la CPI

Plusieurs centaines de pro-Gbagbo manifestent devant la prison de la CPI
après une manifestation”, a déclaré à l`AFP Brigitte Kuyo, qui représente le
Front populaire ivoirien (FPI), le parti de Laurent Gbagbo.
“Alors que l`histoire se répète, nous sommes ici pour nous souvenir de ce
jour. On nous a dit que le Président Gbagbo avait été déplacé de sa cellule
jusqu`à ce côté de la prison pour pouvoir entendre notre soutien”, a-t-elle
ajouté.
M. Ouattara était à l`époque Premier ministre et M. Gbagbo dans
l`opposition.
Venus des Pays-Bas, de France, d`Italie et de Grande-Bretagne, les
militants se sont rassemblés devant le centre de détention de la CPI à
Scheveningen, le quartier balnéaire de La Haye, où Laurent Gbagbo est écroué
depuis le 30 novembre.
La police a estimé le nombre de participants à 300, alors que les
organisateurs ont évoqué le nombre de 1.000 manifestants. Brandissant des
drapeaux ivoiriens, ils ont défilé de l`ambassade française dans le centre de
La Haye jusqu`à la prison, quelques kilomètres plus loin, en entonnant des
chants pro-Gbagbo.
“Nous voulons dire au président Gbagbo que nous n`arrêterons pas le
combat”, a dit Abel Naki, président du Conseil de la résistance ivoirienne.
Arrêté le 11 avril 2011 à Abidjan, M. Gbagbo, 66 ans, est soupçonné par la
CPI d`être “coauteur indirect” de crimes contre l`humanité commis par ses
forces entre le 16 décembre 2010 et le 12 avril 2011 lors des violences ayant
suivi l`élection présidentielle de novembre 2010.
Son refus de céder le pouvoir à son rival et actuel président Alassane
Ouattara avait plongé le pays dans une crise meurtrière qui avait fait 3.000
morts selon les Nations Unies.
D`après les organisateurs, environ 3.000 personnes sont attendues à La Haye
le 18 juin prochain, jour où Laurent Gbagbo doit être entendu par des juges
pour déterminer si les charges qui pèsent contre lui seront confirmées.

AFP

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments