vendredi, octobre 22, 2021
AccueilNon classéPiraterie: deux morts dans l'attaque d'un navire au large du Nigeria

Piraterie: deux morts dans l'attaque d'un navire au large du Nigeria

Piraterie: deux morts dans l'attaque d'un navire au large du Nigeria
Le capitaine d’un navire et son ingénieur en chef ont été tués au cours d’une attaque de pirates au large de la capitale économique nigériane Lagos, a rapporté lundi le Bureau Maritime International (BMI). “Des pirates armés ont poursuivi et ouvert le feu sur un navire de transport (…). Le vaisseau a sonné l’alarme et mis le cap sur Lagos. Tous les membres d’équipage hormis le capitaine et l’équipe sur le pont se sont réfugiés dans la citadelle”, indique le BMI sur son site internet où il rapporte les cas de piraterie dans le monde.
“En raison de tirs incessants, le capitaine et l’ingénieur en chef ont été touchés par balle”, poursuit le BMI.
“Ils ont été tués au cours de la fusillade”, a précisé à l’AFP Cyrus Mody, un responsable de l’organisation, joint par téléphone à Londres. Il n’était pas en mesure de préciser leur nationalité. La provenance et la nature du chargement du navire n’ont pas été indiqués non plus.
Noel Choong, directeur du centre de surveillance de la piraterie du BMI à Kuala Lumpur, en Malaisie, a de son côté affirmé que les autorités nigérianes avaient été prévenues. “(…) elles ont monté une intervention pour intercepter les pirates et secourir le navire”, a-t-il dit.
Le porte-parole de la marine nigériane n’était pas en mesure dans l’immédiat de confirmer ces informations.
Le BMI a mis en garde lundi les navires croisant au large du Nigeria, cette attaque, survenue à une centaine de milles nautiques des côtes, étant la troisième rapportée depuis jeudi dans la même zone.
“Cet endroit (…) est dangereux pour les marins. Les navires doivent se protéger des attaques tant que les pirates sont dans le secteur”, a affirmé M. Choong.
Selon le centre de surveillance, un pétrolier a été détourné jeudi avant d’être récupéré par des navires nigérians qui ont libéré tout l’équipage. Un autre bâtiment a été attaqué samedi mais a réussi à s’échapper.
Les eaux au large du Nigeria sont réputées dangereuses. De nombreux navires chargés de pétrole y croisent, attirant des pirates qui souvent volent le brut pour l’écouler sur un marché noir régional très lucratif.
Le Nigeria est le premier producteur de pétrole d’Afrique et sa zone de production est située dans le sud (delta du Niger), sur terre comme en mer.
La piraterie dans le Golfe de Guinée a bondi en 2011, avec une multiplication des cas rapportés au large du Bénin voisin.
En réponse, Bénin et Nigeria ont inauguré en septembre 2011 un programme de patrouilles maritimes conjointes.
Le mois dernier le BMI a annoncé que les actes de piraterie à travers le monde avaient, pour la première fois depuis 5 ans, légèrement baissé en 2011 grâce aux mesures de sécurité, bien que la situation en Somalie demeure préoccupante.
Au total, 439 actes de piraterie et de vols armés ont été répertoriés l’an dernier contre 445 en 2010.

AFP

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments