lundi, juin 21, 2021
AccueilNon classéLe Soudan du Sud signe son premier contrat pétrolier depuis son indépendance

Le Soudan du Sud signe son premier contrat pétrolier depuis son indépendance

Le Soudan du Sud signe son premier contrat pétrolier depuis son indépendance
 Le Soudan du Sud a conclu son premier contrat pétrolier avec l’étranger depuis son indépendance en juillet en signant des accords avec des entreprises chinoises, indiennes et malaisiennes, a indiqué le ministre sud-soudanais du pétrole et des mines. “Aujourd’hui, nous avons assuré nos partenaires que nous nous engageons à travailler ensemble pour promouvoir nos intérêts au travers de l’exploitation de pétrole”, a déclaré Stephen Dhieu Dau.
Les revenus pétroliers représentent 98% du budget du jeune pays africain, qui s’est séparé l’été dernier du Nord avec qui il était en guerre civile jusqu’en 2005, s’accaparant 75% de la production pétrolière soudanaise.
L’accord, qui se substitue à ceux signés par Khartoum alors que le Soudan était encore unifié, couvre la production d’hydrocarbures dans deux Etats pétroliers clés, celui du Haut Nil et d’Unité.
La Chine, dont près de 5% de la consommation de pétrole dépend du Soudan du Sud, a également signé plusieurs accords de “coopération économique et financière” avec Juba lors de la visite d’un des responsables du Parti communiste chinois, Li Yuanchao.
Malgré sa richesse en hydrocarbures, le Soudan du Sud manque d’infrastructures pour raffiner et exporter son pétrole.
Pékin, qui est un allié important du gouvernement de Khartoum, soutient les négociations entre les deux pays, qui doivent reprendre le 17 janvier, au sujet des taxes pétrolières que le Soudan veut imposer au Soudan du Sud pour l’utilisation de ses infrastructures.
Fin novembre, Khartoum avait annoncé son intention de prélever chaque mois un droit de passage en nature sur les exportations pétrolières sud-soudanaises, soit 23% du pétrole transitant par ses infrastructures.
M. Dhieu Dau avait répliqué que Juba poursuivrait toute compagnie impliquée dans le “vol” des ses exportations de pétrole, qualifiant d'”illégale” toute vente de pétrole sud-soudanais confisqué par Khartoum.

AFP

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments