mardi, octobre 19, 2021
AccueilNon classéEnlèvement touristes en 2003: report du procès à Alger de deux accusés

Enlèvement touristes en 2003: report du procès à Alger de deux accusés

Enlèvement touristes en 2003: report du procès à Alger de deux accusés
Le procès lundi à Alger de deux islamistes malien et algérien accusés de participation en 2003 à l’enlèvement de 32 touristes étrangers a été reporté. Le président du tribunal criminel d’Alger Ibrahim Kherrabi a reporté le procès en raison de l’absence d’un avocat pour la défense de l’Algérien Amar Gherbia, indiquant qu’un avocat serait commis d’office à la nouvelle audition de début de procès en mars ou septembre prochains.
L’avocat de Gherbia, Me Amine Sidhoum, avait déjà demandé à l’ouverture du procès le 20 novembre dernier que comparaisse en tant que témoin le principal instigateur présumé de l’enlèvement des touristes, Amari Saifi, dit Abderezak Le Para, l’ex-numéro 2 du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC).
Faute de comparution, la défense de Gherbia s’était retirée et le procès avait été reporté à ce lundi.
Le tribunal a annoncé lundi que la défense de l’Algérien sera désormais assurée par un avocat commis d’office, tandis que l’avocat de Youcef Ben Mohamed, 25 ans, de nationalité malienne, était présent lundi au tribunal.
Les deux hommes ont été arrêtés en 2004 par les forces de sécurité tchadiennes qui les avaient remis en 2010 aux autorités algériennes.
Alger avait déclaré à l’époque que le principal responsable de l’enlèvement des 32 Européens était Le Para.
Ce dernier est emprisonné en Algérie depuis 2004 après avoir aussi été remis à l’Algérie par les autorités tchadiennes suite à une médiation libyenne, en même temps que des dizaines de personnes recherchées. Il attend toujours d’être jugé.
Les otages avaient été libérés en deux groupes en 2003, l’un lors d’une opération militaire, l’autre contre rançon. L’un des otages est était mort en captivité.

.
AFP

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments