mercredi, mai 25, 2022
AccueilNon classéAFPPrésidentielle sénégalaise: "Y'en a marre" va occuper la place de l'Obélisque

AFPPrésidentielle sénégalaise: "Y'en a marre" va occuper la place de l'Obélisque

AFPPrésidentielle sénégalaise:
 “Y’en a marre”, mouvement citoyen de jeunes Sénégalais opposés à un nouveau mandat du président Abdoulaye Wade, a appelé à un sit-in permanent à partir de mardi soir sur la place de l’Obélisque à Dakar, a annoncé lundi l’un de ses leaders, Fadel Barro. “Nous avons décidé de poursuivre la lutte contre la candidature de Wade. A partir de mardi soir, nous passerons la nuit sur la place de l’Obélisque et nous resterons là-bas en permanence”, a déclaré à l’AFP M. Barro.
Baptisée “Fanaan” (veillée, en langue locale wolof), l’opération a été annoncée au public dimanche lors d’un rassemblement de plusieurs centaines de sympathisants de “Y’en a marre” sur cette même place de l’Obélisque.
Cette esplanade près du centre-ville a été le théâtre ces dernières semaines de plusieurs rassemblements de l’opposition et est devenue le symbole de la contestation contre la candidature de Wade à la présidentielle du 26 février.
Créé en janvier 2001, le collectif “Y’en a marre”, qui regroupe notamment des rappeurs, jugent inconstitutionnelle la candidature de M. Wade, arguant qu’il a déjà fait deux mandats (élu en 2000, réélu en 2007) et doit se retirer du pouvoir.
Les partisans du chef de l’Etat sortant Wade soutiennent qu’il peut briguer un nouveau mandat à la suite de modifications de la Constitution (en 2001 et 2008).
Cette candidature a été validée le 27 janvier en même temps que celle de 13 autres personnalités, puis confirmée deux jours plus tard par le Conseil conseil constitutionnel. Quatre personnes ont été tuées en cinq jours dans les manifestations de mécontentement qui ont suivi.
“Nous sommes à un moment décisif de la lutte, Wade continue à persister contre le peuple sénégalais”, a expliqué un autre responsable de “Y’en a marre”.
“Le peuple sera dehors demain (mardi) sur la place de l’Obélisque, il y installera des tentes, des nattes, et nous dormirons là bas”, a promis ce responsable, s’exprimant sous couvert d’anonymat.
Le nécessaire a été fait auprès des autorités, une lettre d’information a été envoyée au préfet, a ajouté cette même source.
D’autres actions seront par ailleurs organisées ces prochains jours avec le Mouvement du 23 juin (M23), qui regroupe opposition et représentants de la société civile, a promis Fadel Barro, sans préciser la nature de ces actions.

AFP

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments