lundi, septembre 26, 2022
AccueilNon classéLe Sénégal vers "l'interdiction de la mendicité des enfants dans les rues"

Le Sénégal vers "l'interdiction de la mendicité des enfants dans les rues"

Le Sénégal vers
Le Premier ministre sénégalais Abdoul Mbaye a annoncé mercredi que son gouvernement s’achemine vers “l’interdiction totale de la mendicité des enfants dans les rues”, après un récent incendie au cours duquel neuf enfants d’une école coranique âgés de sept à douze ans ont péri.
“Il y a des décisions qui ont été prises et on va vers l’interdiction totale de la mendicité des enfants dans les rues, car le Coran s’apprend dans un daara (école coranique en langue wolof) et non dans la rue”, a déclaré M. Mbaye, cité par l’Agence de presse sénégalaise (APS, publique).
“Il n’est pas question d?interdire la charité, mais organisons-la”, a ajouté le chef du gouvernement sénégalais à l’issue d’une réunion gouvernementale.
Il a appelé la population sénégalaise à “se battre contre cette mendicité des enfants” et qu’elle “se sente également concernée par ce problème”.
Un incendie qui s’était déclaré dans la nuit de dimanche à lundi dans un quartier populaire proche du centre-ville de Dakar avait tué neuf enfants, des disciples d’une école coranique, âgés de sept à douze ans.
Cet incident a créé un grand émoi dans le pays et avait poussé le président sénégalais Macky Sall à annoncer “des mesures fortes pour mettre fin à l’exploitation des enfants”.
Ce n’est pas la première fois que les autorités sénégalaises annoncent l’interdiction de la mendicité des “talibés”, des enfants confiés à des maîtres coraniques qui les exploitent en les faisant mendier dans les rues et vivre généralement dans des conditions très précaires.
Une mesure d’interdiction avait été prise en 2010 avant d’être rapportée, sous l’ex-président Abdoulaye Wade (2000-2012).
Selon des observateurs, la mise en oeuvre de la décision d’interdiction de la mendicité des enfants rencontre l’hostilité de nombreux guides religieux, très influents dans ce pays musulman à plus de 95%. 

AFP 

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments