mercredi, décembre 7, 2022
AccueilNon classéRDC: le chef militaire des rebelles du M23 en Ouganda pour des...

RDC: le chef militaire des rebelles du M23 en Ouganda pour des pourparlers

RDC: le chef militaire des rebelles du M23 en Ouganda pour des pourparlers
Le chef militaire des rebelles du M23, qui affrontent l’armée de République démocratique du Congo dans la province du Nord-Kivu, dans l’est de la RDC, s’est rendu lundi dans la capitale ougandaise Kampala pour des pourparlers, a affirmé un porte-parole du M23 à l’AFP.
Selon le porte-parole, Amani Kabasha, Sultani Makenga s’est envolé lundi pour Kampala pour “des pourparlers militaires” avec des chefs d’état major de la région.
Ce déplacement intervient dans la foulée de celui du chef politique des mutins, Jean-Marie Runiga, et alors que, sous l’égide de l’Ouganda, les pays de la région des Grands Lacs tentent d’obtenir un retrait du M23 de lGoma, a capitale du Nord-Kivu, prise mardi dernier par les rebelles.
Depuis Kampala, le ministre de la Défense ougandais, Crispus Kiyonga, a cependant affirmé à l’AFP ne pas “être au courant” qu’une invitation ait été adressée au général Makenga.
Ce week-end, un sommet extraordinaire à Kampala, qui a réuni les présidents Yoweri Museveni (Ouganda), Joseph Kabila (RDC), Mwai Kibaki (Kenya) et Jakaya Kikwete (Tanzanie), a exigé le départ des rebelles de Goma avant mardi et leur retrait à une vingtaine de km au nord de la ville.
En échange, Kinshasa s’est engagé à étudier les revendications des mutins. Ces derniers, issus de l’ex-rébellion du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), accusent Kinshasa de ne pas avoir pleinement appliqué les accords de paix de 2009 qui avaient conduit à leur intégration à l’armée de RDC.
Le M23 exige cependant, comme préalable à tout retrait de Goma, l’ouverture de négociations directes avec Joseph Kabila. Et lundi matin, des journalistes de l’AFP ne constataient aucun début de retrait. 

AFP 

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments