dimanche, juillet 21, 2024
AccueilNon classéParis réfléchit à une "réparation morale" liée à l'esclavage

Paris réfléchit à une "réparation morale" liée à l'esclavage

Paris réfléchit à une

Le gouvernement français réfléchit à une « réparation morale » sur les conséquences de la traite des Noirs, a affirmé dimanche sa porte-parole Najat Vallaud-Belkacem.

« C’est de réparation morale que l’on parle et c’est de la capacité de notre pays à construire l’avenir », a affirmé la porte-parole du gouvernement, invitée de l’émission télévisée Dimanche + sur Canal +.

« Construire l’avenir, ça veut dire reconnaître ce qui s’est passé dans le passé, par exemple faire travailler nos universitaires français avec nos universitaires africains, il y a beaucoup de choses à gagner d’un tel travail commun », a-t-elle poursuivi.

« Et puis ça veut dire tout simplement construire une relation diplomatique, économique, une relation faite de respect avec les partenaires africains ».

Alors qu’on lui faisait remarquer qu’il s’agit davantage de « bonnes relations », plutôt que de « réparations », elle a répondu: « la reconnaissance de ce qui s’est passé, c’est ce qu’on appelle la réparation morale ».

Selon elle, les associations demandant réparation voulaient « que l’Etat français et le président de la République en particulier ne minimisent jamais ce qui s’est passé sur l’île de Gorée en y allant, en disant à quel point cette histoire avait été tragique », a-t-elle dit.

En voyage au Sénégal, le président François Hollande est allé vendredi commémorer le souvenir des victimes de l’esclavage en visitant la « Maison des esclaves », sur l’île de Gorée, au large de Dakar. Il s’est ensuite rendu au sommet de la Francophonie à Kinshasa. 

AFP 

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments