jeudi, mai 19, 2022
AccueilNon classé10 à 15 ans de réclusion requis contre les six accusés somaliens...

10 à 15 ans de réclusion requis contre les six accusés somaliens du Ponant

10 à 15 ans de réclusion requis contre les six accusés somaliens du Ponant

Le parquet général a requis lundi des peines allant de dix à quinze ans de réclusion criminelle à l’encontre de six Somaliens jugés à Paris pour la prise d’otages du voilier Le Ponant en avril 2008.

“Ces six hommes que vous allez juger (…) ont mis gravement en péril des vies françaises, ils étaient prêts à les sacrifier pour obtenir de l’argent”, a déclaré l’avocat général, Bruno Sturlese, devant la cour d’assises de Paris.

“Je vous demande de les juger pour le mal, la souffrance qu’ils ont faits” aux ex-otages, a-t-il ajouté, estimant qu’ils se sont rendus coupables d’une “action criminelle extrêmement grave”.

Les 30 membres d’équipage du luxueux trois-mâts avaient été pris en otages le 4 avril 2008 à l’entrée du Golfe d’Aden par une douzaine de pirates. Pendant une semaine, jusqu’à une trentaine d’hommes se sont relayés à bord du Ponant pour les garder, avant leur libération le 11 avril en échange d’une rançon de 2,15 millions de dollars versée par l’armateur, filiale du groupe CMA-CGM.

Les six accusés jugés à Paris depuis le 22 mai, âgés de 25 à 50 ans, avaient été interceptés à terre quelques heures plus tard par les forces spéciales françaises, dans un 4X4 où se trouvaient des armes et une partie de la rançon.

Ils encourent la réclusion criminelle à perpétuité mais “tous n’ont été que des exécutants”, a estimé l’avocat général.

Il a requis la peine la plus lourde, 15 ans de réclusion, à l’encontre d’Ismaël Ali Samatar, 31 ans, le seul à reconnaître les faits qui lui sont reprochés.

Cet homme a joué “un rôle plus large” que les autres accusés, a estimé M. Sturlese. “Lui seul s’est engagé sur le chemin de l’amendement en admettant le caractère honteux de ce qu’il a fait” et en adressant aux ex-otages, parties civiles, des regrets qui “ont paru sincères”.

10 à 15 ans de réclusion requis contre les six accusés somaliens du Ponant

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments