mardi, juin 22, 2021
AccueilNon classéMali: Bamako libère huit insurgés faits prisonniers par l'armée dans le nord

Mali: Bamako libère huit insurgés faits prisonniers par l'armée dans le nord

Mali: Bamako libère huit insurgés faits prisonniers par l'armée dans le nord
 Huit membres de groupes armés actifs dans le nord du Mali, qui avaient été faits prisonniers par l’armée malienne, ont été libérés par les autorités maliennes et ramenés vendredi à Gao (nord-est) par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), a annoncé un responsable du CICR. “Le gouvernement malien nous a remis huit personnes qui étaient détenues à Bamako. Ces personnes nous ont été remises hier (jeudi), nous avons organisé leur transfert sur Niamey et cet après-midi nous les avons amenées à Gao”, a déclaré Germain Mwehu, porte-parole du CICR pour le Mali et le Niger, joint par l’AFP depuis Dakar.
“Le CICR a facilité le transfert en accord avec le gouvernement malien et les groupes armés qui sont aujourd’hui actifs au nord du Mali. C’est la première fois que des personnes détenues par les autorités maliennes sont libérées en relation avec le conflit” ayant éclaté à la mi-janvier dans ce pays, a précisé M. Mwehu.
Les personnes libérées “sont des adultes qui, selon leurs dires, n’appartiennent pas toutes au MNLA”, le Mouvement national de libération de l’Azawad (rébellion touareg), “nous les avons amenées jusqu’à Gao pour que chacun puisse aller dans sa famille”, a ajouté le porte-parole.
Le MNLA et les organisations islamistes Ansar Dine et Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) combattaient l’armée malienne depuis le 17 janvier. Ils ont profité d’un coup d’Etat militaire, le 22 mars, pour accélérer leur offensive et prendre le contrôle d’une vaste région du nord du pays.
“Par le passé, on avait déjà eu à faire ce genre d’activité mais plutôt dans le sens inverse: c’étaient des personnes détenues par le MNLA – des militaires maliens – dont nous avions facilité le transfert pour les remettre aux autorités maliennes. Du côté du gouvernement malien, c’est la première fois que ça se passe”, a souligné Germain Mwehu.

AFP

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments