lundi, avril 22, 2024
AccueilNon classéGuinée-Bissau: le gouvernement déchu réitère son appel à une intervention

Guinée-Bissau: le gouvernement déchu réitère son appel à une intervention

Guinée-Bissau: le gouvernement déchu réitère son appel à une intervention
Le gouvernement déchu de Guinée-Bissau, renversé par un coup d’Etat le 12 avril dernier, appelle une nouvelle fois la communauté internationale à intervenir militairement dans cette ancienne colonie portugaise de l’Afrique de l’Ouest. Dans une « déclaration du gouvernement légitime de Guinée-Bissau », lue par l’ex-ministre des Affaires étrangères Mamadou Djalo Pires à l’ambassade de son pays à Lisbonne, l’ancien pouvoir demande notamment « l’envoi d’une force militaire d’interposition et de stabilisation avec un mandat vaste et une durée large qui assure la protection des institutions de la République ».
« Nous ne demandons pas une force pour écraser l’armée, mais pour apporter la stabilité », a expliqué M. Djalo Pires en conférence de presse, jugeant qu’une intervention internationale ne représenterait « aucune menace à la souveraineté de la Guinée-Bissau ».
Jeudi dernier à New York, M. Djalo Pires s’était déjà adressé au Conseil de sécurité des Nations unies pour « implorer l’envoi d’une force d’interposition en Guinée-Bissau », idée défendue par l’ensemble des pays lusophones, au premier rang desquels le Portugal et l’Angola.
« La communauté internationale a l’obligation de protéger notre peuple », a insisté lundi le gouvernement déchu, dénonçant les conditions « inhumaines » dans lesquelles sont détenus selon lui le président par intérim Raimundo Pereira et le Premier ministre Carlos Gomes Junior.
Les « atrocités » et les « persécutions » contre les opposants au coup d’Etat se poursuivent à Bissau et en province, a-t-il par ailleurs accusé, sans autre précision.
Emboîtant le pas au Conseil de sécurité de l’ONU, les ministres européens des Affaires étrangères ont menacé lundi la junte qui a pris le pouvoir en Guinée-Bissau de sanctions si le pouvoir civil n’est pas rétabli.

AFP

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments