samedi, septembre 25, 2021
AccueilNon classéSierra-Leone: bourses scolaires pour les filles qui gardent leur virginité

Sierra-Leone: bourses scolaires pour les filles qui gardent leur virginité

Sierra-Leone: bourses scolaires pour les filles qui gardent leur virginité
Un conseil de district de Bo, dans la seconde ville de la Sierra Léone, a proposé d’aider pendant 5 ans les filles en écoles secondaires qui s’engageraient à conserver leur virginité jusqu’à la fin de leur éducation supérieure. “Nous voulons être surs qu’au moins 80% des filles scolarisées gardent leur virginité jusqu’à ce qu’elle aient terminé leur éducation” a expliqué Mathieu Margao, le président du conseil de district à l’AFP.
“Nous avons mis en place un système scolaire pour que les filles qui restent vierges soient aidées jusqu’aux études supérieures ou universitaires (…) le conseil va engager du personnel médical féminin qui s’assurera de la réalité de cette virginité” a-t-il ajouté.
Selon Margao, “une telle pratique, évitera non seulement le risque de devenir enceinte mais va accroître le nombre de femmes éduquées dans le pays”. “Si nous y arrivons je suis sur que d’autres conseils suivront notre exemple” a-t-il ajouté.
Ce projet a été critiqué par quelques parents et des associations de défense des droits de l’homme. “Je ne me vois pas autorisant quiconque à examiner ma fille pour un programme scolaire (…) d’autres méthodes comme la sensibilisation devraient être une alternative” a expliqué Aminata Lahai.
Selon Abibatu Mansarai, secrétaire d’une organisation locale de droit des femmes, “c’est limite sur les droits de la femme, je ne pense pas que que soit la bonne solution pour attirer l’attention sur les grossesses précoces”
Selon le ministère des affaires sociales les grossesses précoces et les avortements sont en hausse. “Entre janvier et septembre de cette année nous avons enregistré plus de 500 filles enceintes en cours secondaire dans le district minier de Kono (est) et si ça continue d’autres districts auront des chiffres plus hauts d’ici la fin de l’année” a expliqué Samuel Keitell, fonctionnaire aux affaires sociales.

AFP

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments