mercredi, juillet 28, 2021
AccueilNon classéPrès de 700 réfugiés congolais rapatriés du Gabon

Près de 700 réfugiés congolais rapatriés du Gabon

Près de 700 réfugiés congolais rapatriés du Gabon
.Près de 700 réfugiés congolais résidant au Gabon depuis une dizaine d’années ont été rapatriés en un peu plus d’un mois dans leur pays après avoir perdu leur statut le 31 juillet dernier, a annoncé jeudi à Brazzaville le Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR).
Depuis le 22 juillet, date du début du rapatriement volontaire, quelque "692 réfugiés sont rentrés au Congo (…) par voies terrestres et aériennes", a indiqué à la presse Philippe Bateza, du bureau du HCR à Brazzaville.
"Le HCR organise ce rapatriement depuis les formalités d’enregistrement jusqu’au départ", a-t-il expliqué, affirmant que depuis la signature en 2001 de l’accord tripartite (Gabon-Congo-HCR), en vue du rapatriement de ces personnes, à peine 2.609 ont regagné le Congo, "ce qui a donné aux autorités congolaises l’image d’un bilan mitigé et elles souhaitent redynamiser le processus".
Entre 1998 et 2003, environ 20.000 Congolais s’étaient réfugiés au Gabon chassés par la guerre civile dans les régions sud et sud-ouest du Congo. Le 31 juillet dernier, quand le statut de réfugié leur a été supprimé il restait environ 9.300 réfugiés et demandeurs d’asile.
Début mai, le Gabon avait prolongé de trois mois le délai donné aux réfugiés pour choisir entre un retour volontaire dans leur pays ou une régularisation administrative au Gabon avec un statut de migrant.
Le HCR finance pour moitié les cartes de séjour en en payant les frais administratifs (150.000 FCFA – 230 euros). Il donne également une prime au retour de 100.000 (150 euros) par adulte et 50.000 FCFA (75 euros) par enfant afin de "pouvoir tenir les premiers jours, donc de subvenir à leurs besoins", a expliqué Bateza.
Le gouvernement congolais mis en place une assistance aux réfugiés à hauteur de 300 millions de FCFA (500.000 euros), et a promis aux anciens fonctionnaires encore en âge de travailler de leur rendre leurs postes et leurs grades.

Diasporas-News  –AFP

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments