jeudi, septembre 16, 2021
AccueilNon classéSénégal : le débat sur la constitutionnalité d’un troisième mandat d'Abdoulaye Wade...

Sénégal : le débat sur la constitutionnalité d’un troisième mandat d’Abdoulaye Wade relancé

Sénégal : le débat sur la constitutionnalité d’un troisième mandat d'Abdoulaye Wade relancé
La Constitution, qui limite à deux le nombre de mandats, a été promulguée le 22 janvier 2001, par Abdoulaye Wade élu dix mois plus tôt. La limitation des mandats s’applique-t-elle de fait à cette première présidence ?
Le débat juridique se focalise sur deux articles de la Loi fondamentale  : l’article 27, d’abord, qui limite le nombre de mandats à deux et ramène à cinq ans la durée du mandat présidentiel ; l’article 104, ensuite, qui précise comment appliquer le nouveau texte : « Le président de la République en fonction, stipule cet article, poursuit son mandat jusqu’à son terme. Toutes les autres dispositions de la présente Constitution lui sont applicables. »
 
Pour certains constitutionnalistes, cette dernière phrase signifie que la limitation à deux mandats prend en compte le mandat commencé en 2000 et Wade ne peut pas se représenter une troisième fois.
 
Pour d’autres, la limitation n’a commencé à s’appliquer qu’en 2007, premier mandat d’Abdoulaye Wade sous l’emprise du quinquennat et il peut donc se représenter en 2012.
 
« Ce n’est pas possible, je ne peux pas me représenter »
 
Les adversaires d’une nouvelle candidature renvoient Abdoulaye Wade à ce qu’il avait déclaré en avril 2007. « J’ai bloqué le nombre de mandats à deux, avait-il dit lors d’une conférence de presse, donc ce n’est pas possible, je ne peux pas me représenter, je le dis sérieusement, je ne me représenterai pas. »
 
Les partisans du président sénégalais demandent de leur côté qu’on laisse le Conseil constitutionnel statuer sur la recevabilité de cette candidature en temps et en heure.

Diasporas-News   –  AFP

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments