samedi, juillet 2, 2022
AccueilÉconomieEconomie : Pourquoi la Centrafrique a adopté la nouvelle monnaie Bitcoin ?

Economie : Pourquoi la Centrafrique a adopté la nouvelle monnaie Bitcoin ?

Tout en conservant le franc CFA, la Centrafrique a adopté le bitcoin comme monnaie officielle, le 27 avril 2022. La Centrafrique rejoint donc le monde de la crypto avec le Salvador. L’influence de la Russie?

C’est une révolution! La Centrafrique est le premier pays africain à adopter comme monnaie officielle au côté du franc CFA et à légaliser l’usage des cryptomonnaies. En effet, l’assemblée nationale a voté “à l’unanimité” des députés présents la “loi régissant la cryptomonnaie en République centrafricaine” et le président Faustin Archange Touadéra l’a promulguée, assurait dans un communiqué le ministre d’Etat et directeur de cabinet de la présidence, Obed Namsio, ajoutant que la Centrafrique est le “premier pays africain à adopter le bitcoin comme monnaie de référence”. “Cette démarche place la République centrafricaine sur la carte des plus courageux et visionnaires pays au monde”, a-t-il ajouté le 27 avril 2022.

À peine adoptée, cette nouvelle loi soulève déjà beaucoup de questions. Combien de Centrafricains se connectent à Internet ? D’après une étude de DataReportal, ils n’étaient que 11,4 % à posséder un accès à un quelconque réseau en janvier 2021. De quoi douter d’un futur succès du bitcoin… Pourquoi avoir fait ce pari ?  Pour certains observateurs, il faut y voir l’influence de la Russie dans le pays. L’ONU, des ONG internationales et la France accusent Moscou d’avoir mis la Centrafrique sous sa coupe affirmant que ce pays pille les ressources centrafricaines, notamment les minerais précieux.

Les puissances occidentales craignent que la Russie ait recours au bitcoin pour atténuer le poids des sanctions imposées en réponse à son invasion de l’Ukraine. En conséquence, Europe comme Etats-Unis appellent toutes deux à une régulation rapide de futures transactions bitcoin dans le pays.

Le 7 septembre 2021, le Salvador avait été le premier pays au monde à adopter le bitcoin comme monnaie légale et le Fonds monétaire international (FMI) avait immédiatement dénoncé une décision dangereuse pour la “stabilité financière, l’intégrité financière et la protection des consommateurs”. Pour l’heure, seuls le Salvador et la Centrafrique sont les deux pays à avoir adopté le bitcoin comme monnaie légale. D’autres pays envisagent de le faire, certains ayant déclenché des processus législatifs dans ce sens, selon le site spécialisé Coinmarketcap.com.

À en croire l’ONU, la Centrafrique, pays en guerre civile depuis près de neuf ans, est le deuxième pays le moins développé du monde.

Marie-Inès Bibang, paru dans le Diasporas-News n°135 de Mai 2022

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments