lundi, novembre 29, 2021
AccueilNon classéMarikana: Lonmin reconnaît le syndicat à l'origine de la grève

Marikana: Lonmin reconnaît le syndicat à l'origine de la grève

Marikana: Lonmin reconnaît le syndicat à l'origine de la grève
Le groupe britannique Lonmin, qui exploite la mine de platine de Marikana dans le nord de l’Afrique du Sud, a annoncé mercredi avoir reconnu comme majoritaire le syndicat à l’origine de la grande grève d’août 2012, qui avait débouché sur un massacre.
“L’accord reconnaît officiellement que le syndicat Amcu est majoritaire à Lonmin et lui garantit les droits et obligations associés à ce statut selon le code du travail sud-africain”, a indiqué le groupe dans un communiqué.
Cet accord intervient juste avant l’organisation vendredi d’une journée de commémoration à la mine de Marikana, un an après une fusillade policière qui y avait fait 34 morts et 78 blessés parmi les mineurs grévistes, le 16 août 2012.
La grève sauvage avait été lancée par Amcu, petit syndicat radical alors minoritaire, accusant le puissant Syndicat national des mineurs (NUM), proche du pouvoir, de faire le jeu de Lonmin.
Aujourd’hui, Amcu affirme représenter 70% des 27.000 salariés de Lonmin quand NUM a vu son nombre d’adhérents fondre. L’ancien syndicat majoritaire affirme cependant que son adversaire a présenté de faux bulletins d’adhésion, et a saisi la justice.
Depuis un an, les deux organisations syndicales se livrent une bataille meurtrière dans la région, une syndicaliste du NUM ayant encore été abattue lundi.
Pour apaiser les tensions, Amcu a toutefois invité mardi son rival NUM à participer aux commémorations de l’anniversaire du massacre de la mine vendredi.
afp

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments