samedi, septembre 25, 2021
AccueilNon classéGaza: Israël prêt à "intensifier significativement" son opération militaire

Gaza: Israël prêt à "intensifier significativement" son opération militaire

Gaza: Israël prêt à

L’armée israélienne est prête à “étendre significativement” son opération militaire contre les groupes armés palestiniens à Gaza, a déclaré dimanche le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu.

“L’armée est prête à étendre significativement l’opération. Les soldats sont parés à toute éventualité”, a affirmé M. Netanyahu au début du conseil des ministres hebdomadaire.

Israël a positionné des milliers de réservistes, des transports de troupes blindés, des bulldozers et des chars près de la barrière à la frontière entre Israël et la bande de Gaza.

L’armée israélienne a fermé vendredi les principales routes le long de la bande de Gaza, et le gouvernement envisage de rappeler jusqu’à 75.000 soldats de réserve.

Le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague a averti dimanche Israël qu’une opération terrestre à Gaza pourrait “coûter” à l’Etat hébreu “une grande partie” de son soutien international, estimant qu’elle “menacerait de prolonger le conflit”.

“Le Premier ministre et moi-même avons souligné auprès de nos homologues israéliens qu’une invasion terrestre à Gaza coûterait à Israël une grande partie du soutien international qu’il a dans cette situation”, a déclaré M. Hague sur Sky News. “Une invasion terrestre est beaucoup plus difficile à soutenir pour la communauté internationale”, a-t-il insisté.

Gaza: Israël prêt à

Parallèlement, des efforts s’intensifient pour imposer une trêve entre les belligérants, en particulier de la part de l’Egypte.

Le président israélien Shimon Peres a d’ailleurs salué dimanche les “efforts” du président égyptien, Mohamed Morsi, “pour introduire un cessez-le-feu” mais accusé le Hamas d’avoir jusqu’à présent “rejeté” sa proposition, dans une interview diffusée sur la chaîne de télévision Sky News.

“Nous apprécions les efforts du président égyptien pour introduire un cessez-le-feu. Mais jusqu’à présent, le Hamas a rejeté la proposition du président égyptien”, a déclaré le chef de l’Etat israélien, affirmant que le but de son pays était “la paix”.

De son côté, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, est arrivé en Israël pour proposer l’aide de la France en vue d’un cessez-le-feu.

“Notre soutien à la cause palestinienne n’est pas contesté et en même temps, nous avons des contacts avec les Israéliens. Nous sommes presque les seuls dans cette position-là. Nous parlons aux uns et aux autres, nous sommes reconnus par les uns et par les autres, et nous voulons la paix”, a déclaré M. Fabius aux journalistes qui voyageaient avec lui.

Un haut responsable palestinien à Gaza a déclaré dimanche sous couvert d’anonymat qu’une trêve était possible dans les prochaines 48 heures: “Il y a des discussions sérieuses en vue de parvenir à une trêve, et des arrangements pourraient être trouvés aujourd’hui ou demain”.

“Tsahal (l’armée israélienne) a attaqué plus de 1.000 cibles terroristes dans la bande de Gaza et poursuit ses opérations en ce moment même. L’armée a causé d’importants dégâts aux armes dirigées contre les citoyens israéliens ainsi qu’à ceux qui utilisent ces armes et à ceux qui les envoient”, a déclaré M. Netanyahu, cité dans un communiqué de ses services.

“Ce week-end, j’ai parlé à nouveau avec le président (américain) Barack Obama et je l’ai remercié pour son soutien au droit d’Israël à se défendre et pour sa contribution, et celle du peuple américain, au développement d’+Iron Dome+”, a-t-il ajouté.

Le système de défense anti-missile “Iron Dome”, financé en grande partie par les Etats-Unis, a permis l’interception de plusieurs dizaines de projectiles, en particulier des roquettes dirigés vers Tel-Aviv. 

AFP 

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments