dimanche, octobre 17, 2021
AccueilNon classéNord du Nigeria: deux morts, des dizaines de blessés dans l'attaque d'une...

Nord du Nigeria: deux morts, des dizaines de blessés dans l'attaque d'une église

Nord du Nigeria: deux morts, des dizaines de blessés dans l'attaque d'une église

 

Un kamikaze qui tentait dimanche de faire exploser une voiture piégée contre une église catholique dans le nord du Nigeria a tué une femme et un enfant, et blessé grièvement des dizaines d’autres personnes, a indiqué la Croix-Rouge. 

L’assaillant visait l’église catholique St John de la ville de Bauchi (nord) où de strictes mesures de sécurité avaient été mises en place après une série d’attentats à la bombe contre des églises par le groupe islamiste Boko Haram.

Les fidèles étaient en train d’être contrôlés devant l’église lorsque le kamikaze s’est approché, fonçant avec son véhicule dans la foule qui attendait de pouvoir assister à la messe, a déclaré à l’AFP le responsable de la Croix-Rouge dans l’Etat de Bauchi, Adamu Abubakar.

“Nous avons trois morts au total –le poseur de bombe, une femme et un enfant. Quarante-huit autres personnes ont été grièvement blessées dans l’explosion”, a-t-il précisé L’église n’a pas été touchée par l’explosion, a-t-il ajouté.

L’attentat a eu lieu dans le secteur de Wunti à Bauchi, capitale de l’Etat du même nom.

La ville de Bauchi a été la cible d’attaques dans le passé par le groupe Boko Haram considéré comme responsable de la mort de plus de 1.400 personnes dans des attentats depuis 2010.

Le 3 juin dernier, un kamikaze avait tenté de faire exploser une voiture piégée dans une église de Bauchi, tuant au moins quinze personnes et faisant des dizaines de blessés à proximité. L’attentat avait été revendiqué ultérieurement par Boko Haram.

Les attaques contre des églises chrétiennes le dimanche au moment de la messe étaient quasi hebdomadaires durant les premiers mois de cette année mais les violences ont diminué ces dernières semaines.

Boko Haram a déclaré vouloir instaurer un Etat islamique dans le nord du Nigeria, à majoritémusulmane, mais ses revendications ont beaucoup varié depuis qu’il a relancé l’insurrection en 2010.

Le Nigeria, pays le plus peuplé et premier producteur de pétrole brut d’Afrique est divisé entre un Nord à majorité musulmane et un Sud à dominante chrétienne.

AFP 

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments