jeudi, juin 24, 2021
AccueilNon classéLe Nigeria expulse 115 immigrés clandestins après l'attentat d'Abuja contre l'ONU

Le Nigeria expulse 115 immigrés clandestins après l'attentat d'Abuja contre l'ONU

Le Nigeria expulse 115 immigrés clandestins après l'attentat d'Abuja contre l'ONU
Le Nigeria a expulsé ces derniers jours 115 immigrés clandestins de la ville de Kano, dans le nord du pays qui a relevé sa sécurité après l’attentat sanglant contre le siège des Nations unies à Abuja le 26 août, a-t-on appris de source officielle. Les autorités ont cependant refusé d’indiquer si ces expulsions étaient liées à l’attentat-suicide qui a fait plus de 23 morts ou à de nombreuses attaques imputées à une secte islamiste dans le nord-est.
"Nous avons jusqu’à présent rapatrié 115 étrangers en situation irrégulière, de cinq pays ouest-africains. Ils vivaient sans papiers en règle malgré les appels répétés pour qu’ils régularisent leur séjour auprès des services de l’immigration", a déclaré à l’AFP le porte-parole de ces services à Kano, Umar Nasir.
Ces immigrés sont originaires du Niger, du Tchad, du Togo, du Cameroun et du Bénin, a-t-il précisé.
"Les opérations de rapatriement, qui vont se dérouler de façon continue, font suite à l’expiration du délai de trois mois accordé à tous les immigrés clandestins pour régulariser leur situation auprès des services de l’immigration", a expliqué M. Nasir.
Les services d’immigration de Kano ont agi sur ordre de leur siège à Abuja, a-t-il précisé.
La secte islamiste Boko Haram a revendiqué l’attentat contre le siège de l’ONU dans la capitale fédérale, ainsi que de nombreuses attaques meurtrières dans le nord-est du pays.
Des indices ont fait craindre que le groupe ait développé des liens avec des mouvements extrémistes à l’extérieur du Nigeria, comme la branche maghrébine d’Al-Qaïda, Aqmi. Rien n’a indiqué que les immigrés expulsés soient liés à Boko Haram.

Diasporas-News — AFP

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments