vendredi, décembre 9, 2022
AccueilAutresLa nouvelle vie de Dominique Strauss-Kahn au Maroc

La nouvelle vie de Dominique Strauss-Kahn au Maroc

 Dominique Strauss-Kahn (73 ans), ancien patron du Fonds monétaire international (FMI) coule des jours heureux avec son épouse Myriam l’Aouffir et dirige sa propre société.

La dolce vita. Depuis le scandale du Sofitel, Dominique Strauss-Kahn revit. Retiré au Maroc où il gère son entreprise Parnasse International et brasse des millions d’euros, l’ancien candidat à l’élection présidentielle de 2012 en France mène une vie à l’abri des regards.

Aujourd’hui, sa principale activité est de dispenser des conférences et de conseiller des chefs d’États africains. C’est le cas de Denis Sassou-Nguesso, président de la République du Congo, en place depuis 1979. Le royaume chérifien a créé une juridiction très attractive pour les entreprises étrangères : Casablanca Finance City (CFC). Les entreprises qui y sont enregistrées ne paient aucune taxe sur les bénéfices pendant cinq ans.

En parallèle de son activité professionnelle, DSK vit avec son épouse Myriam L’Aouffir. Après trois unions, soldées par des divorces, DSK a épousé en 2017 cette femme d’affaires Franco-marocaine, après avoir divorcé de la journaliste Anne Sinclair.

Au Maroc aussi, DSK a mené de discrètes missions de conseil auprès du ministère des Finances, notamment dans les négociations du royaume avec le FMI au sujet d’une ligne de précaution de liquidité. L’ancien président du FMI dont la voie était toute tracée pour présider la France est présenté aussi comme président d’une association marocaine dédiée à la protection maternelle et infantile dans les zones rurales du Maroc. Baptisée Mekil, celle-ci a lancé un système de protection pour les enfants.

En compagnie de Myriam L’Aouffir, sa quatrième épouse, il coule des jours heureux dans un luxueux riad à la Palmeraie de Marrakech.

Jusque-là discret dans sa nouvelle vie marocaine, Dominique Strauss-Kahn s’est décidé à revenir sous les feux des projecteurs. Un film biographique, réalisé par le danois Poul-Erik Heilbuth, est paru à l’automne 2021.

Pour rappel, DSK n’avait pas souhaité participer au documentaire « chambre 2806 » diffusé en décembre sur Netflix. Celui-ci revenait sur l’affaire du Sofitel, conclue par un accord de 1,5 million de dollars avec Nafissatou Diallo.

M.I.B.

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments