jeudi, août 5, 2021
AccueilNon classéVisite Macky Sall en France / France – Sénégal : Convergence de...

Visite Macky Sall en France / France – Sénégal : Convergence de vue pour la résolution de la situation au Mali

Visite Macky Sall en France / France – Sénégal : Convergence de vue pour la résolution de la situation au Mali
Invité par le président français aux assises du développement et de la solidarité internationale, Macky Sall qui a rencontré François Hollande ce 1er mars, a réaffirmé la reconnaissance de l’Afrique, de la CEDEAO et du Sénégal pour la réaction salutaire de la France dans le cadre de l’opération « Serval » au Mali. Pendant 45 mn environ, les deux hommes d’état, accompagnés de leurs collaborateurs, ont passé en revue la coopération bilatérale, coopération exemplaire à tout point de vue selon le président sénégalais qui a fait une déclaration sur le perron de l’Élysée. François Hollande et Macky Sall sont d’ailleurs arrivés ensemble à l’Élysée pour la séance de travail. Macky Sall a déjà effectué plusieurs fois le déplacement de Paris depuis son élection à la magistrature suprême et l’on se souvient que le président Hollande avait réservé au Sénégal sa toute première visite sur le continent africain lors d’un déplacement effectué à Dakar en octobre dernier sur le chemin du Sommet de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à Kinshasa. Preuve s’il en était encore d’une entente cordiale. Sur la question de la guerre au Mali, les deux présidents ont constaté leur unité de vue. Les opérations des forces françaises aux côtés des forces maliennes et africaines sont maintenant concentrées sur deux zones, Gao et l’Adrar des Ifoghas, où se trouvent encore des éléments terroristes.
L’état-major opérationnel de l’opération militaire Serval, déclenchée le 11 janvier dernier par la France pour stopper l’offensive des groupes terroristes vers le Sud du Mali, est basé à Dakar, souligne-t-on au ministère français de la Défense.
Le Sénégal a déployé des troupes au sein de la Mission Internationale de Soutien au Mali sous conduite Africaine (MISMA), qui devra d’ici quelques mois se convertir en opération de maintien de la paix des Nation-Unies.
 
Sur la politique nationale, le président Macky Sall a confirmé qu’il réduirait son mandat à 5ans. Répondant à Mireille Ngosso, journaliste envoyée spéciale de Diasporas-News qui voulait savoir où il en était avec sa promesse électorale de réduction du mandat présidentiel de 7 à 5 ans. Macky Sall a été clair : «Ça  a été un choix personnel de baisser la durée de mon mandat, j’ai engagé des réformes à travers une commission de réflexion sur la constitution que j’ai confiée au président Amadou Makhtar Mbow. Cette commission me soumettra des propositions parmi lesquelles la première mesure sera la réduction du mandat en cours de 7 à 5 ans. Ce sera fait, soit par référendum le moment venu, soit par l’assemblée nationale. Mais mon choix reste un choix définitif : je réduirai mon mandat de 2ans. »
 
Après l ‘Élysée, le président sénégalais a poursuivi sa visite. Il a notamment accordé une audience à l’ancien chef d’état Abdou Diouf. Cette rencontre, qui a eu lieu à l’ambassade du Sénégal à Paris, rentre dans le cadre de la recherche de connexions entre le Sénégal et le Qatar, renseignent nos confrères de «L’AS» rappelant qu’Abdou Diouf, qui pourrait jouer un rôle important pour cette coopération, est ami avec l’Émir.
Les mêmes sources d’indiquer que le président sénégalais compte également sur le président de l’IAAF (International Association of Athletics Federations) Lamine Diack pour s’introduire dans ce pays très riche avec des dirigeants généreux. Lamine Diack entretient, dit-on, des relations amicales avec le fils de l’Émir, par ailleurs président du Comité Olympique. 

Pulchérie  N. MOLO

Paru dans le Diasporas-News N°39 de Mars 2013 

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments