samedi, octobre 23, 2021
AccueilNon classéRDC: les rebelles du M-23 affirment répondre à une attaque de l'armée

RDC: les rebelles du M-23 affirment répondre à une attaque de l'armée

RDC: les rebelles du M-23 affirment répondre à une attaque de l'armée

Le mouvement rebelle M-23, qui a repris mardi les affrontements avec les forces armées de République démocratique du Congo (FARDC) dans l’est du pays, a affirmé mercredi dans un communiqué que ces affrontements faisaient suite à une attaque de l’armée.

Selon ce texte, signé par le porte-parole militaire du M-23, le lieutenant colonel Vianney Karazana, les forces gouvernementales ont attaqué à l’aube les positions du M-23 mais les “forces du mouvement ont réussi à faire échec à l’entreprise de l’ennemi très vite mis en déroute”.

“La mission prioritaire dévolue à nos soldats qui est de garantir la sécurité des populations civiles (…) n’a jusqu’à présent souffert aucune exception”, ajoute le texte. Le M-23 précise par ailleurs qu’il a créé une “zone tampon” autour de Rutshuru depuis le 9 juillet dernier.

Selon la mission des Nations unies en RDC, le M-23 a lancé mardi matin une attaque contre une position des FARDC à Rawaza. “Après s’être préalablement repliées, les FARDC ont repris leur position dans la soirée”, a dit le commandant Thibaut de Lacoste, porte-parole militaire de la Monusco lors d’une conférence de presse.

Selon le porte-parole, d’autres combats se sont produits mercredi matin dans le secteur de Rutshuru entre rebelles du M-23 et FARDC. Aucun bilan n’a pu être obtenu sur les combats de la veille>.

Sur le terrain, les FARDC ont mis en place des blindés qui pilonnent les collines alentours notamment celle de Rumangabu. Le porte-parole de l’armée, le lieutenant colonel Olivier Hamuly, a rappelé qu’il invitait des éléments du M-23 à se rendre aux troupes régulières.

Selon le porte-parole militaire du M-23, interrogé par l’AFP, d’autres affrontements se déroulent également dans le secteur de Kiwanja, à 5 kilomètres au nord de Rutshuru. Selon des habitants, interrogés par l’AFP, des combats se sont déroulés dans la ville de Rutshuru qui en début d’aprés-midi était occupée par les rebelles. 

AFP 

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments