Musique: Arafat DJ enterré le 31 août

Arafat DJ bénéficiera d’un hommage national le vendredi 30 août au Stade Houphouet-Boigny avant son enterrement le lendemain.

C’est décidé ! Le roi du Coupé décalé, Huon Ange Didier, plus connu sous le sobriquet d’Arafat DJ et décédé dans la nuit du 11 au 12 août, sera inhumé au cimetière de Williamsville à Abidjan le samedi 31 août. C’est la décision arrêtée par le comité d’organisation de ses obsèques.

L’adage l’affirme, « Quelle que soit la beauté du cadavre, il faut l’enterrer… »N’ayant pas survécu à un énième accident de moto à Cocody, dans la nuit du dimanche 11 au lundi 12 août, l’artiste aux nombreux surnoms (Yôrôbô, Daïshikan, Zeus d’Afrique, Beerus Sama, Commandant Zabra, 12.500 volts, Sao Tao le dictateur etc.) sera mis en terre le samedi 31 août au cimetière de Williamsville après la levée de corps à IVOSEP. Mais la veille, un vibrant hommage lui sera rendu au Stade Houphouet-Boigny. C’était le vœu pieux de ses nombreux fans.

Qu’on l’aime ou pas, Arafat DJ (33 ans) a apporté sa pierre à l’édification du « Coupé Décalé ». Ses clashes et ses nombreux excès n’ont jamais dilué sa popularité au sein de la jeunesse de son pays. Elle était même attachée à l’homme et à son style depuis son premier single « Hommage à Jonathan » en 2003. Sa mort brutale, suite à un accident de moto, a jeté un profond émoi dans le milieu du show-biz ivoirien mais également africain. Ses principaux succès restent « Enfant béni », « Kpangor » ou le plus récent « Moto Moto ».

Arafat DJ, c’était un « Coupé Décalé » survitaminé et des chorégraphies maîtrisées. Il laisse derrière lui une compagne inconsolable, Carmen Sama mais aussi cinq enfants (Maël, Ezechiel, Lachoina, Owen et Rafna). Adieu l’artiste !

Guy-Florentin Yameogo pour Diasporas-News